"et pour tant tu m'oublies"


Ton amour m’a donné l’envie

D’être une femme et d’être moi même dans cette vie

Pour lui dire « je t’aime » une femme a besoin d’une caresse

Mais pas un objet narcissique que tu t’en fasses

Pour te trouver contre tout le monde je peux aller

Alors que devant ta présence je me perds

Mon homme pour quoi  tout près de toi tu me trouve

Chez  la première femme qui à toi elle se donne ?

Pardonne ma pudeur, celle-ci c’est moi. Je ne suis pas elle

Je t’aime mais mon amour est parfois raisonnable

Pour toi l’amour est un objet palpable

Mais quel amour celui que tu méprise ?

L’amour est un délice que seuls les amants puissent en jouir.

Je t’aime et pour tant de ta vie tu ne me fais pas partie.

Le temps va à l’encontre de mon envie.

Tu l’as laissé échapper, tu n’en as pas profité

Puis-je pourtant t’oublier ?

Non car je n’ai pas le choix

Ton amour est seul qui me donne la vie

Et ton oublie est seule qui me tient à vie

Figures-toi, cet amour m’est plus cher que toi

Et si dans les armes d’un autre tu me vois

C’est que je le fasse contre ma foi

Car ton amour est vif en moi

Et t’oublier c’est loin de chez moi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :